Violences policières : la Conférence saisit la CGLPL

« Violences policières : la Conférence saisit la CGLPL

Le 25 juillet 2018, la Conférence des avocats du barreau de Paris a alerté par courrier Adeline Hazan, contrôleur général des lieux de privation de libertés (CGLPL), sur deux cas de violences policières contre des détenus, commises le 9 juin et le 23 juillet derniers au sein du nouveau tribunal de Paris. Dans le premier cas, un policier avait été filmé en train de porter des coups à une personne détenue, alors que dans le second, le prévenu aurait été frappé dans les toilettes, dépourvus de caméra, lors d’une suspension d’audience de comparution immédiate. « Ces faits constituent incontestablement une atteinte grave aux droits fondamentaux d’une personne privée de liberté et exigent en application de la loi n° 2007-1545 du 30 octobre 2017 instituant un contrôleur général des lieux de privation de liberté, que vous contrôliez les conditions de prise en charge et de transfèrement des personnes privées de liberté, au sein de nouveau tribunal de grande instance de Paris », écrivent les secrétaires à Adeline Hazan. Parallèlement, la Conférence et la bâtonnière de Paris, Marie-Aimée Peyron, ont saisi le procureur et le président du TGI. »

Article paru dans la Gazette du Palais – n°28, du 31/07/2018